fbpx

Dès notre plus jeune âge, nous ressentons des émotions. Elles sont au nombre de 6 pour les émotions primaires : joie, tristesse, surprise, peur, colère et dégoût. Puis nous les déclinons subtilement au fil de l’âge en émotions secondaires. Nous vivons donc dans un monde d’émotions depuis que nous sommes bébés. En grandissant, nous apprenons au contact de nos parents, des autres et de la collectivité à les manifester ou a contrario à les enfouir. Les émotions sont donc tour à tour encouragées ou circonscrites. Le monde de l’entreprise n’y fait pas exception. Alors qu’il y a quelques années, il était impensable de laisser ses émotions s’exprimer, ou à moindre mal, la joie et l’enthousiasme, il est aujourd’hui admis, voire accepter, de les faire surgir au grand jour. Mais est-ce si vrai ? Pourquoi faut-il malgré tout apprendre à gérer ses émotions au travail ? Comment gérer ses émotions en entreprise ? Je vous dis tout dans cet article.

 

Gérer ses émotions en entreprise, qu’est-ce que ça veut dire ?

Les émotions sont des réactions affectives de grandes intensités, qu’une ou plusieurs stimulations extérieures ont provoquées. Les émotions n’ont donc rien de logique. Elles sont une réponse à un environnement, une situation particulière. Chacune des émotions a donc un impact sur notre propre personne, sur notre bien-être, mais également sur les autres.

De la même manière que pour vivre en société, il est important de ne pas se laisser envahir par ses émotions, il en est de même dans le monde du travail et de l’entreprise. La gestion des émotions est donc un apprentissage. Il s’agit en effet de parvenir à se contrôler et s’adapter à son environnement et aux gens qui le composent. Si nous laissons les émotions prendre le dessus, nous sommes dans la réaction et non plus l’action, nous laissons guider par les circonstances et le contexte. Qu’ils nous soient favorables ou non.

Gérer ses émotions a donc tout à voir avec le fait de vivre et travailler avec les autres dans le cadre d’une entreprise. Si chacun d’entre nous ne se contrôle pas, ne maîtrise pas ses émotions, cela devient ingérable pour le groupe et le travail d’équipe. Il n’y a plus d’échange possible, de collaboration et donc d’exécution des tâches dans un climat serein.

 

La gestion des émotions en entreprise est une nécessité pour être :

  • En phase avec soi et ses valeurs.
  • En interaction avec les autres et force de proposition.

Pourquoi gérer ses émotions en entreprise est important ?

Le principal objectif de la gestion des émotions en entreprise est de permettre leur expression de façon claire et bienveillante, c’est-à-dire sans agressivité ni violence, envers vous-même, comme envers les autres. La considération doit être des deux côtés.

La gestion des émotions en entreprise donne la possibilité à chacun de vivre ensemble et de faire avancer le développement de l’entreprise dans la même direction.

Par exemple :

Vous devez animer une réunion d’équipe à l’attention de potentiels clients pour les convaincre d’acheter et d’utiliser la solution que vous proposez. Mais pour ce faire, vous avez besoin des derniers chiffres que le service de production a en sa possession, et le collègue à qui vous les avez demandés tarde à vous les transmettre.

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Soit vous vous laissez envahir par votre stress et lui hurler dessus à la première occasion en le traitant de tous les noms.
  • Soit vous lui expliquez clairement la situation, en lui faisant part de votre inquiétude et des conséquences qui peuvent en découler.

Laquelle des deux est préférable ? La seconde très certainement. Non seulement, car vous êtes capable de prendre du recul sur la situation d’expliquer les tenants et les aboutissants, mais aussi, car vous faites appel à l’empathie de votre collègue qui comprend beaucoup mieux les enjeux grâce à cette explication. Dans ce cas, tout le monde est gagnant et il y a de fortes chances que vous ayez très rapidement les informations demandées !

Nous passons une très grande partie de notre quotidien, si ce n’est la majeure partie, au travail. L’environnement professionnel et la vie en entreprise sont par conséquent source de nombreuses émotions, y compris négatives, qui peuvent être exacerbées. :

  • La frustration de ne pas être reconnu à sa juste valeur.
  • La peur de perdre son emploi.
  • La colère de ne pas percevoir une meilleure rémunération.

Pour que la situation avec ses collègues ou ses supérieurs ne dégénèrent pas, il est fondamental d’apprendre à les identifier et de pouvoir les exprimer, mais pas n’importe comment : avec assertivité !

 

Comment gérer les émotions en entreprise ?

Identifier et comprendre l’origine des émotions au travail

Pour pouvoir gérer ses émotions intelligemment, il est important de les identifier et donc de bien se connaître. En prenant du recul et en observant attentivement le contexte qui génère chaque émotion, vous êtes en mesure de comprendre ce qu’elle touche en vous pour vous faire réagir.

Par exemple, si vous détestez l’injustice et qu’un de vos collègues s’attribue les aspects positifs d’un travail d’équipe, il est fort probable que cette situation provoque de la colère. Or cette émotion, non maîtrisée, risque de vous faire tenir des propos que vous pourriez regretter par la suite.

Autre exemple. Cela fait des mois que vous travaillez sur un dossier sans compter votre temps ni votre investissement personnel. Or le jour de la distribution des augmentations, vous ne faites pas partie des heureux élus, et ce pour la 3e année consécutive. Là encore, la frustration peut vous pousser à adopter un comportement et des propos qui pourraient être inappropriés.

D’ailleurs, faire preuve d’intelligence émotionnelle au travail, que ce soit en tant que manager ou collaborateur est un atout très recherché aujourd’hui.

 

Les techniques pour une bonne gestion des émotions

Que ce soit lors d’un accompagnement, d’un coaching ou d’une formation, des techniques de communication aident à titre individuel et collectif à gérer ses émotions et à s’exprimer sans peur ni colère.

L’écoute active

En matière de management, elle est le point de départ de toute véritable communication. En situation d’écoute active, vous :

  • faites part de votre empathie. Vous vous mettez à la place de votre interlocuteur pour véritablement comprendre ce qu’il vous dit.

vous rendez disponible : vous ne faites rien d’autre en même temps. Vous êtes ici et maintenant avec votre collègue ou collaborateur.

  • reformulez : vous montrez ainsi votre intérêt et votre compréhension du sujet abordé.

La technique du DESC

Pour un manager charismatique, maîtriser cette technique de communication est d’une efficacité redoutable pour éviter les conflits avec un collaborateur. Afin de ne pas se laisser déborder par ses émotions, que vous soyez manager ou collaborateur, utiliser le DESC permet de sortir de situations conflictuelles, de se centrer sur l’objectif de la discussion et de construire un argumentaire.

Voici son fonctionnement :

  • D pour Description des faits 

Vous rentrez dans le vif du sujet et décrivez les faits, et rien que les faits de façon très précise, la plus objective possible, et sans jugement. Cela apprend à prendre du recul, à ne pas confondre fait et opinion (plus difficile qu’il n’y paraît) et de conserver une certaine neutralité.

  • E pour Expression des émotions

Une fois les faits exposés, il s’agit d’exprimer l’émotion ressentie face à ces faits. Concentrez-vous sur le « je » et pas le « tu » ni le « vous ». Ne soyez pas accusateur, mais authentique dans l’évocation de vos émotions.

  • S pour Solutions

Lors de cette étape, il s’agit de trouver une solution à la problématique évoquée. Impliquez votre interlocuteur pour qu’il soit force de proposition dans la résolution, quitte à se faire aider de moyens ou d’outils pour y parvenir.

  • D pour Conclusion

Pour mettre un terme à cet échange, il faut reformuler clairement les engagements et valoriser tout ce qui a été positif lors de l’échange. Ainsi le collaborateur n’est pas mis en accusation. La discussion a été constructive.

 

 

L’intelligence émotionnelle, que ce soit en matière de management ou de relation humaine, est une qualité incontestable dans le monde de l’entreprise et la vie professionnelle en général. Certaines personnes sont douées naturellement. Pour ceux qui le sont moins, des formations sont accessibles pour apprendre à renforcer ses compétences, pour bénéficier de conseils sur des situations particulières, pour permettre un processus de développement de culture d’entreprise. Il est tout à fait admis que permettre l’émergence des émotions dans la sphère professionnelle peut être source de créativité, mais elle ne doit pas se faire au détriment du bien-être de chacun et de la performance de l’entreprise. Grâce à mon programme de formations 360 Business Tour, faites décoller votre entreprise et soyez l’entrepreneur de vos rêves !